Papier 14
24 avr.— 27 avr. 2014
24
avr.—
27
avr.
2014

Kiosque #200

La Galerie Antoine Ertaskiran est fière de participer à l’édition 2014 de la foire Papier, foire d’art contemporain d’œuvres sur papier à Montréal. Nous présenterons une sélection de nouvelles oeuvres des artistes suivants:  Mathieu Beauséjour, Kim Dorland, Luce Meunier, Ken Nicol, Jon Rafman, Étienne Zack et Barbara Steinman.

Les œuvres de Mathieu Beauséjour posent un regard à la fois ironique et nostalgique sur les avant-gardes politiques, artistiques et les emblèmes culturels. Ses œuvres ont été présentées lors de la Triennale Québécoise au Musée d’art contemporain de Montréal en 2011, dans de nombreux musées et galeries internationales. Il a reçu le prix Giverny Capital en 2010 et fut finaliste du prix Louis-Comtois 2012 décerné par la Ville de Montréal.

Kim Dorland est né en 1972 à Wainwright, en Alberta. Dorland repousse les frontières de la peinture figurative à travers l’exploration de la mémoire, du matériel, de la nostalgie, de l’identité et des lieux. Les oeuvres de Kim Dorland ont été exposées au Canada et à l’international, comme à Milan, Montréal, New York, Chicago and Los Angeles. son travail a été exposé dans The Sander Collection (Berlin); Nerman Museum of Contemporary Art (KS); Montréal Museum of Fine Arts; Montreal Museum of Contemporary Art, Blanton Museum of Art (TX); The Glenbow Museum (Calgary); Museum of Contemporary Art San Diego, et dans de nombreuses autres collections privées.

Luce Meunier ne garde que le minimum du langage plastique et graphique pour façonner ses œuvres. Ses œuvres sont incluses dans de nombreuses collections dont la collection prêt d’œuvres d’art du Musée National des Beaux-Arts du Québec, les collections de la Banque Nationale du Canada, Banque TD, Banque de Montréal et la collection Tedeschi.

Ken Nicol est un artiste interdisciplinaire basé à Toronto. il a étudié au Ontario College of Art et au Sheridan College, Toronto. son travail a été présenté à Miami, Chicago, New York, Winnipeg et Toronto. Le travail de Nicol est empreint d’une obsession pour la collection, la répétition, et le détournement d’objets. les matériaux qu’il utilise vont de petits insectes morts recueillis à la fenêtre de son atelier au papier milimétré. résultat d’une pratique méthodique, laborieuse et chronophage, son corpus d’oeuvres inclut dessins, textes dactylographiés, sculptures de métal, des centaines de gobelets en carton ainsi que des objets tels que des chips ou des sachets de sel.

Jon Rafman détient une maitrise en Beaux-Arts de la School of the Art Institute of Chicago. Ses oeuvres explorent les paradoxes de la modernité et sont enrichies par la technologie qui permet de célébrer et de critiquer l’expérience contemporaine. Son travail a attiré une attention internationale, en particulier avec sa série The Nine Eyes of Google Street View, et a été exposé au New Museum (NYC), au Palais de Tokyo (Paris) et à la Saatchi Gallery (Londres). Il participera en tant qu’artiste sélectionné à la prochaine édition du Mois de la Photo à Montréal.

La démarche autoréflexive de Zack prend fréquemment pour objet le contexte de production et d’exposition des œuvres, ainsi que l’ensemble des outils physiques et conceptuels qui président à leur élaboration. Cette préoccupation est visible au niveau iconographique des tableaux et se traduit de manière encore plus décisive dans la logique de montage qui régit leur mise en forme. Né à Montréal en 1976, Étienne Zack a été lauréat national du Concours de peinture canadienne RBC en 2005, puis lauréat du Prix Pierre-Ayot en 2008. Son travail a fait l’objet d’une présentation au Musée d’art contemporain de Montréal, dans le cadre de La Triennale québécoise, en 2008.