UNTITLED Miami Beach
03 déc.— 7 déc. 2014
03
déc.—
7
déc.
2014

Andrea Sala
A series of sculptures for a single person
3 – 7 décembre 2014
kiosque B06

Pour sa première participation à UNTITLED., la Galerie Antoine Ertaskiran est fière de présenter le travail de l’artiste italien Andrea Sala. Dans le cadre de son corpus d’œuvres récentes, intitulé A series of sculptures for a single person, Sala présente différentes sculptures et œuvres sur papier inspirées des maisons avec patio (une cour intérieure à ciel ouvert) conçues par l’architecte Mies Van der Rohe dans les années 1930.

L’intention de Mies Van der Rohe était de concevoir un nouveau type de logement, adapté pour une personne seule, qui s’opposerait au courant dominant de l’époque des logements conçus spécialement pour l’habitation à plusieurs. Son idée était qu’une personne seule utiliserait l’espace de façon libre, sans avoir à diviser l’espace ou d’y assigner des fonctions spécifiques. Plus particulièrement, l’homme ou la femme seul(e) aurait ainsi l’opportunité de concentrer son attention vers l’extérieur afin d’y contempler un paysage et un jardin aménagé, à travers de larges fenêtres ou des baies vitrées. Réciproquement, le même regard pourrait voyager de l’extérieur vers l’intérieur, brouillant ainsi les limites entre ces deux espaces.

A series of sculptures for a single person, est inspiré des mêmes préoccupations que celles de Mies Van der Rohe. Pour cette nouvelle série d’œuvres, Sala continue sa réflexion sur les différentes formes que prennent le design et l’architecture, questionnant les matériaux qui les constituent. Les sculptures de Sala s’apparenteraient à la forme tridimensionnelle du paysage vu de l’intérieur de la maison et vice-versa. Les sculptures de métal et les dessins sur papier présentés dans le cadre de la foire peuvent être perçus comme une fenêtre sur le paysage, où les formes extérieures et intérieures sont confondues, voire brouillées.
Cliquez ici pour en savoir plus sur UNTITLED

 

PRESSE

Sutton, Benjamin, Untitled Makes the Gradient in Miami, Hyperallergic, 3 décembre 2014.